Accueil Date de création : 10/04/07 Dernière mise à jour : 13/04/14 20:13 / 5098 articles publiés

Kasraoui transféré à Sfax  (Transferts) posté le jeudi 20 décembre 2012 18:28

Blog de planete-lens :Le Blog planete-lens, Kasraoui transféré à Sfax

Si le CS Sfax avait déjà officialisé le transfert de Hamdi Kasraoui il y a une semaine, le RC Lens ne l'avait pas encore fait. Alors que Antoine Sibierski considérait lundi le départ du gardien comme acquis ("Dans l’intérêt de tout le monde, c’est bien qu’il ait réussi à trouver un nouveau club."), le site officiel du Racing restait étrangement muet. L'absence du Tunisien aux entraînements n'était ainsi pas mentionnée et son nom n'apparaissait plus dans les communiqués annonçant la liste des joueurs retenus et écartés par Eric Sikora à l'occasion des matches.

Le RCL a finalement officialisé ce jeudi le départ de Kasraoui pour le CS Sfax (jusqu'au 30 juin 2013 comme l'annonce Lens ou jusque 2016 comme l'a annoncé Sfax ?).

Arrivé à Lens en 2010 comme doublure de Vedran Runje, le Tunisien n'aura jamais réussi à s'imposer comme titulaire, multipliant les erreurs lorsqu'il aurait pu prétendre à davantage de temps de jeu puis quand Jean-Louis Garcia en avait fait un titulaire par défaut (Benoît Costil était proche de Lens mais avait finalement signé à Rennes). Il n'a au total disputé que trente-sept matches sous le maillot Sang et Or (14 en L1, 16 en L2, 4 en Coupe de France, 3 en Coupe de la Lique). On retiendra de lui ses bonnes performances au printemps 2012 - qui ont contribué à maintenir le RCL en Ligue 2 - et son état d'esprit irréprochable.

Atrous numéro 2

Alors que le poste d'attaquant de couloir droit est vacant depuis cet été, Antoine Sibierski affirmait en juillet vouloir recruter un deuxième gardien ("J’ai rencontré Samuel Atrous et discuté avec lui. Il s’agit d’un portier plein de potentiel mais il lui manque l’expérience du haut niveau. Voilà ce qui me gène. Dans l’idéal, nous cherchons donc un numéro 2 plus âgé, entre 25 et 30 ans, au cas où Rudy Riou ne pourrait assurer toute la saison. Samuel reste malgré tout un très bon gardien, mais il ne faudrait pas que son inexpérience nous soit préjudiciable. Dans ces conditions, nous ne pouvons pas prendre le risque de le placer en doublure. S’il trouve un club, il peut partir que ce soit en prêt ou définitivement. Je ne veux pas le bloquer et me mets à sa place. A son âge, il doit jouer. S’il reste, il risque de stagner et ce n’est pas bon. Mais à Lens, il ne sera pas numéro 2."). Le directeur sportif lensois aurait depuis décidé de faire confiance à Samuel Atrous (22 ans, aucune apparition en équipe première). La logique a finalement prévalu.

Lance

partager

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à planete-lens

Vous devez être connecté pour ajouter planete-lens à vos amis

 
Créer un blog